Le cas atypique d’une SCI dédiée à la construction et la vente

Le cas atypique d’une SCI dédiée à la construction et la vente 1

La version classique de la Société Civile Immobilière est généralement la première à être évoquée, mais il existe une édition spécifique. Cette dernière est liée à la construction et à la vente d’un bien, nous parlons ainsi qu’une SCICV.

Construire un bien immobilier pour le revendre ensuite

Il est important de noter qu’une SCI classique est généralement basée sur la gestion immobilière, mais une SCICV est différente puisque son objectif est commercial. Par conséquent, il est tout à fait possible d’acquérir une maison tout en gérant ce patrimoine, mais les membres de la société auront la capacité de miser sur une mise en location, ce qui n’est pas envisageable avec la version classique si vous souhaitez réaliser une plus-value dans le cas d’une revente. Par conséquent, la création d’une SCICV consiste à construire un logement (maison ou immeuble) qui sera ensuite destiné à une vente.

De ce fait, le but premier s’articule autour de cette fameuse plus-value, elle représente le principal atout de cette Société Civile Immobilière Construction Vente.

Une ouverture rapide de la société grâce au Web

La création d’une telle entreprise ne demande pas de conditions spécifiques, elle est donc similaire à celle visible pour une SCI traditionnelle. Vous n’aurez pas besoin d’un capital minimum qui pourra être variable ou fixe. En parallèle, la société devra au minimum rassembler deux associés. Pour accélérer toutes les démarches, il existe même une astuce appréciable, elle consiste à miser sur une création en ligne. Il suffit ainsi de transmettre tous les documents nécessaires, puis le fameux document Kbis sera transmis dans les plus brefs délais, il faut généralement compter près de 48 heures.

Si lors de la création, aucun bien immobilier n’est apporté, les démarches seront extrêmement simples. L’aide d’un professionnel (notaire ou avocat) ne sera pas indispensable, elle le deviendra dans le cas contraire.

La différence entre SCICV et traditionnelle

Comme c’est le cas pour une SCI classique, il sera impossible d’éviter la question de l’impôt. Cette SCICV sera soumise à l’IR puisque l’IS ne s’applique pas. Tous les associés bénéficieront ainsi d’une imposition individuelle pour chacune des années, elle sera basée sur tous les bénéfices perçus. Cette version est donc attractive, mais il est important d’insister sur le fait qu’elle est intéressante uniquement si vous avez l’intention de vendre le bien construit. Pour une location ou une gestion, la SCI classique familiale ou non sera parfaite.

Laisser un commentaire