Rejoindre la Polynésie française pour un séjour culturel

Rejoindre la Polynésie française pour un séjour culturel 1

La Polynésie française est une destination mondialement connue pour ses paysages naturels d’une beauté exceptionnelle. C’est pour cela, d’ailleurs, qu’elle est considérée comme l’un des meilleurs endroits au monde pour un voyage de noces. Mais il faut également noter que cette région bénéficie d’une culture à la fois riche et vivante. Les passionnés de séjour culturel ne manqueront pas alors d’y passer des vacances captivantes.

Des traditions polynésiennes dont les origines remontent à plusieurs milliers d’années

La Polynésie fait l’objet de la plus extraordinaire histoire de migration humaine. Cette migration aurait commencé il y a 50 000 ans, quand les premiers immigrés venant du Sud-Est asiatique partaient à la conquête du pacifique. C’est de ces migrations qui se sont produites sur des milliers d’années que les traditions se sont constituées et perpétuées. Aujourd’hui, participer à un circuit en Polynésie organisé par des guides professionnels vous offre l’occasion d’en apprendre davantage sur ces traditions et la richesse culturelle de la région.

Les traditions et les croyances occupent une place prépondérante dans la culture des Polynésiens. La guerre et l’amour sont notamment les sujets les plus évoqués pendant les spectacles et les créations artistiques. En effet, ce furent jadis des éléments de préoccupations de premier plan. Par ailleurs, la richesse du patrimoine culturel de la Polynésie française se manifeste également dans l’artisanat. Vous serez fasciné entre autres par l’art du tatouage, l’art du tressage, la sculpture ou encore la menuiserie.

La musique, la danse et le chant : des éléments culturels d’une grande importance dans la région

Il est difficile de ne pas faire mention de la musique et de la danse lorsque l’on veut parler de la culture traditionnelle de la Polynésie française. Il est à remarquer que les missionnaires chrétiens qui sont venus dans la région ont essayé de faire disparaître les chants et les rythmes à la fois puissants, colorés et sensuels de la musique et de la danse polynésienne. Toutefois, les habitants ont pu perpétuer certaines d’entre elles jusqu’à nos jours.

Les chants et les danses sont accompagnés d’instruments à percussion, à cordes et à vent. On peut distinguer par exemple le to’ere, le fa’alete, le pahu, ou encore l’ihara parmi les percussions. Des pierres, des coquillages ou encore des noix de coco peuvent aussi entrer dans cette catégorie. Dans le temps présent, les instruments à cordes sont composés principalement par le ukulélé et la guitare. En outre, une flute nasale est fréquemment utilisée.

Les principales fêtes célébrées par les habitants de la Polynésie française

La culture polynésienne se manifeste également dans les différentes fêtes qui y sont célébrées. Ainsi, le Nouvel An est fêté pratiquement dans toute la région. De plus, le Nouvel An chinois y tient une place importante. Il est particulièrement très animé à Papeete. À cette occasion, les rues de la ville ressemblent alors à celles de la Chine : de la musique au son des gongs, des dragons et des tigres en papier qui danse, etc.

Les mois de juin et de juillet accueillent le grand Heiva qui donne aux habitants l’opportunité de renouer avec différentes traditions polynésiennes ancestrales telles que la marche sur le feu. C’est au mois d’octobre que se déroule le tant attendu course de pirogues qui est organisée en parallèle avec carnaval de Tahiti. Puis, c’est au mois de décembre qu’a lieu la journée du Tiare, une manifestation qui fait honneur à cette fleur parfumée (le tiare) devenue un emblème national.