Que se passerait-il si la Terre ne nous fournissait plus d’oxygène pendant 5 secondes ?

Terre oxygene ecologie

L’oxygène n’est pas un composant chimique comme les autres. Sans lui, la vie serait impossible sur notre planète. Aussi, que se passerait-il si l’oxygène présent sur notre planète disparaissait durant seulement 5 secondes ? Cette question est purement hypothétique, mais elle permet de comprendre le rôle essentiel de l’oxygène sur Terre.

L’oxygène est un élément chimique constitué de deux atomes d’oxygène reliés par liaison covalente, c’est-à-dire résultant de la mise en commun de deux électrons. Appelé aussi dioxygène, l’oxygène est le troisième élément chimique le plus abondant de l’univers. Il permet de respirer et de constituer de nombreux matériaux.

Sans oxygène, impossible de respirer, ça on le sait… mais encore ?


Sous la forme de gaz, il représente 20,8 % du volume de l’atmosphère terrestre au niveau de la mer. Il joue un rôle essentiel dans le processus de respiration. Mais, c’est après trois minutes sans apport d’oxygène que les cellules cérébrales commencent à dépérir. Quelques secondes sans lui ne vous feront donc pas de mal. De plus, le corps s’adapte rapidement quand l’oxygène manque temporairement. Par exemple, quand nous faisons des exercices intenses, les cellules musculaires épuisent toutes leurs ressources en oxygène. Elles vont alors trouver une parade appelée fermentation lactique, qui utilise le glucose pour produire de l’énergie.

Sans oxygène, c’est la panne moteur. En effet, sans lui, il est impossible de voyager avec des véhicules dotés de moteurs à combustion. Les voitures ne pourraient pas démarrer et celles en mouvement arrêteraient de fonctionner immédiatement. Ceci pourrait produire de nombreux accidents et carambolages. À propos des avions, ceux au décollage s’écraseraient probablement. Sachant que 100 avions décollent chaque minute dans le monde, le nombre de victimes serait considérable. Concernant les appareils en vol, ils pourront planer quelques secondes sans problème majeur.

Plus de ciel bleu ni de son

Sans oxygène, l’atmosphère disparaît ainsi que la couche d’ozone pour filtrer les rayons ultraviolets. Le ciel bleu dû au phénomène appelé diffusion de Rayleigh laisserait place à un ciel obscur, comme sur la Lune. Le soleil deviendrait totalement blanc. Le monde deviendrait également silencieux. Car, le son a besoin de l’air pour se propager. On se trouve alors dans un vide spatial.

Et si ce sont tous les atomes d’oxygène qui disparaissent ? Si l’on prend la question au pied de la lettre, la situation deviendrait beaucoup plus dramatique. Toutes les substances chimiques qui incluent de l’oxygène, comme l’eau ou l’ozone disparaîtraient. Sans oxygène, de nombreux matériaux comme le béton, le bois, le verre, les pierres ne seraient plus consolidés, perdraient leur rigidité et retrouveraient leur forme chimique la plus simple, sous forme de poussière. Cela serait le cas pour les édifices, les voitures, les routes, les vêtements, les meubles et bien d’autres choses.

Le sol s’écroulerait sous nos pieds. L’oxygène représente 46,4 % de la masse de l’écorce terrestre, en particulier sous forme d’oxydes et de silicates. Sans lui, le sol en dessous de nous cesserait d’exister. De même, alors que les océans couvrent 70 % de la surface de la Terre, 86 % de sa masse d’eau est constitué d’oxygène. Il ne resterait alors plus que de l’hydrogène gazeux.

Notre corps ne serait plus que poussière

Le corps contient lui aussi de l’eau, qui comme pour l’océan, se volatiliserait dans un nuage d’hydrogène et de poussière. Car, sans oxygène et avec l’hydrogène qui s’évapore, ce sont 75 % des composants chimiques du corps qui disparaissent. Seuls des éléments de carbone, d’azote, de calcium, de phosphore et quelques autres éléments chimiques subsisteraient. Cela vaut aussi pour toutes les cellules vivantes de la faune et de la flore.

L’oxygène est une ressource précieuse qui se raréfie. La teneur en oxygène des océans chute significativement depuis plusieurs années. Cette désoxygénation de l’océan est due au réchauffement climatique et aux rejets d’engrais agricoles et affecte la biodiversité marine. La déforestation massive, notamment en Amazonie et en Indonésie, réduit la quantité d’oxygène produite à partir du phénomène de la photosynthèse. On voit donc qu’il n’est pas nécessaire que l’oxygène disparaisse totalement, même pour cinq secondes, pour que notre planète soit menacée.

Sources et références:

Dossier – Les conditions chimiques nécessaires à la vie

PDF –> Les conditions physico-chimiques de la Terre