Pourquoi utiliser du papier recyclé?

Des enjeux que l’on ne peut plus ignorer

La fabrication du papier consomme de grandes quantités de bois, d’eau et d’énergie et entraîne le rejet de nombreux polluants dans l’eau ou l’atmosphère (CO2, dioxines, composés azotés, phosphates, déchets mis en décharge…). De plus, cette industrie n’a pas résisté au phénomène de délocalisation pour réduire les coûts de production et les « déserts verts » continuent d’avancer.
Ainsi, en Indonésie une usine peut exploiter près de 300 000 hectares de forêt primaire pour vendre en Europe des ramettes de papier deux fois moins chères…
Il est heureusement possible d’infléchir cette tendance en pratiquant des achats de papier Eco responsables. À l’issue du Grenelle de l’Environnement, l’État s’est d’ailleurs engagé à atteindre les 100% de papier recyclé dans ses administrations, à compter de 2012.

Pourquoi utiliser  du papier recyclé? 1

Des chiffres qui font réfléchir et réagir…

• La consommation de papier a été multipliée par 10 depuis 1950
• Cette consommation atteint 70 kg par employé de bureau et par mois
• En utilisant du papier recyclé, un employé peut épargner 12 arbres, 15 000 l d’eau et
l’équivalent énergétique de 720 l de pétrole
• Avec une tonne de vieux papiers on peut obtenir jusqu’à 900 kg de papier recyclé alors qu’il
faut 2 à 3 tonnes de bois, soit environ 17 arbres, pour fabriquer une tonne de papier classique
• Aujourd’hui 80% des papiers de bureau finissent en enfouissement.

Un coût de plus en plus compétitif

Aucune étude statistique ne peut affirmer aujourd’hui que le papier recyclé coûte plus cher que le papier classique. Les producteurs, quant à eux, précisent qu’à la sortie de leurs usines, le prix du recyclé est équivalent, voire inférieur, au prix du papier ordinaire. En effet, la fabrication de la pâte à papier recyclé est de 10 à 30 % moins chère. Pourtant, l’acheteur public a pu relever des différences le dissuadant de se fournir en recyclé.
Pourquoi?
Une explication simple à cela : jusqu’à présent peu demandé, le papier recyclé ne bénéficiait pas d’économie d’échelle, entraînant parfois un surcoût. Mais un développement de ce marché s’amorce, notamment grâce à une mobilisation de plus en plus importante des collectivités et adminis

Des atouts intéressants pour le recyclé

Il permet de :
• Maîtriser la consommation des ressources naturelles (bois et eau)
• Réduire la consommation énergétique
• Répondre aux exigences de la bureautique actuelle (blancheur, épaisseur, surface lisse…)

Les grandes étapes du recyclage

En amont :  un circuit maitrisé

Les grandes étapes du recyclage 2

La collecte sélective, indispensable pour réunir la matière première nécessaire au processus de recyclage.

Les centres de regroupement : 3 centres ont été créés en Corse (Borgo, Porto-Vecchio et Ajaccio) par le SYVADEC ce qui permet de rassembler le papier de plusieurs collectivités avant son acheminement vers le repreneur.

Le repreneur : est chargé ensuite d’envoyer le papier trié vers les différentes usines papetières.

Le recyclage

Les grandes étapes du recyclage 3

Le désencrage : il est nécessaire pour la fabrication de pâte blanche, et le procédé est essentiellement utilisé dans le cas du recyclage des journaux-magazines. Aujourd’hui le désencrage peut se faire à l’aide de procédés qui ont peu d’impact sur l’environnement.

L’épuration : sépare les fibres des éléments qui leur sont associés : colles, vernis, agrafes

Le pulpage et le défibrage : les produits usagés sont d’abord placés dans un pulpeur. Ce brassage dans de l’eau permet de rompre les liaisons entre les fibres de cellulose et de les séparer des produits résiduels qu’ils pourraient contenir.

Le lavage. Avant d’employer les vieux papiers ceux-ci sont lavés et stérilisés pour des raisons hygiéniques et bactériologiques.

Les fibres rejoignent ensuite le procédé habituel de fabrication du papier-carton. Elles sont déposées sur une toile en mouvement où elles s’égouttent pour former une feuille qui sera pressée et séchée sur des cylindres chauffés à la vapeur. Une nouvelle feuille de papier est ainsi fabriquée.